• Pourquoi ce blog ?


    Pour t'ouvrir l'esprit et éviter de confronter la culture de TF1, celle dans laquelle tu te prélasses lassivement avec facilité et complaisance. Arrivant de Paris, tu devrais comprendre la nécessité des musées en milieu rural, appauvri par la fuite des services publics et l'éloignement des grands centres urbains plus généreux en activités culturelles et de loisirs. Regarde bien cette vidéo Coconne, elle te concerne au second degré. C'est une question de salubrité cérébrale pour que ton esprit ne s'étrille pas trop avec le temps et la sécheresse de tes pensées !


    Coconne au musée !



     Tout cela à cause, ou plutôt pour une dame dont le verbiage « jeanpierreperneauiste » qui s'agglutinait sur son espace d‘expression bozoulais (de la commune de Bozouls en Aveyron) a enchanté notre attention. Sur ce blog existe un amoncellement de lieux-communs vomitifs impossibles à traduire avec des mots simples tant Coconne, c'est le petit nom que nous lui avons attribué, volait déjà bas, le nez dans les pissenlits, la croupe altière au garde-à-vous et battue par les vents descendant de l'Aubrac.

    Prosaïquement, Coconne dénonce publiquement, à la mode de TF1, les excès de culture dans le monde rural « que les gens y s'en foutent parce que ce qu'ils préfèrent c'est qu'on fasse des choses pour nous qui paye ». Voici donc résumée la pensée de Coconne à ordonnancer entre l'éponge et l'amibe. Coconne a son univers et nous allons continuer à explorer cet enchantement anthropologique bucolique qui étreint le bulbe de notre innocente.

    Notre blog ouvert exclusivement en réaction existe pour défendre les activités culturelles, surtout en domaine rural, où, nous le concevons, les priorités sont parfois ailleurs. Toutefois, la ruralité ne doit pas rimer avec vulgarité, médiocrité ou tout bonnement absence. Autant dans l'espace rural que dans le monde urbain, la culture est signe d'éducation, de savoir, de partage des connaissances. Notre Coconne a omis cet aspect car elle reste en surface sans sortir la tête de son ordinaire quotidien à se remplir les feuilles avec des shoots mélangeant les chansons de l'imputrescible Johnny. Notre achoppement a débuté sur la question du Projet Soulages à Rodez, ville où devrait être construit un musée consacré à cet artiste. Face à nos arguments défendant ce projet, Coconne n'a plus souhaité échanger, a fermé son blog à quelques contributeurs, dont ce pauvre serviteur qui écrit et qui n'avait qu'un désir : échanger avec Coconne qui, pourtant, n'a pas édité notre réponse mais a dénigré ouvertement le débat mélangeant la faim dans le monde et la création de musées. Coconne a tout mêlé et depuis, silence radio...

    Oui, Coconne, tu le détestes mais souhaitons que le Musée Soulages, programmé à Rodez, voit le jour. Certes tu n'iras pas tous les jours, ni tous les ans, mais tes enfants le fréquenteront certainement lors d'une sortie scolaire. Grâce à ce musée, tes enfants auront peut-être une corde artistique caressée par la beauté des œuvres qui fera écho au soulagement de ne plus avoir à supporter la Star Academy que tu vénères. Mais Coconne ne le comprend pas. Coconne, tout ce qu'elle veut, ce sont des routes « pour aller aux commissions » ou bien le gavage financier d'une police de proximité qui lui permettra de ne plus craindre pour sa vie (« qu'est-ce qu'ils nous y montrent à la télé, c'est TF1 qui dit que c'est dangereux! ») ou bien une superbe Salle des Fêtes pour y organiser des aligots-géants. Notre Coconne est gentille, innocente. Plus qu'ordinaire, Coconne est banale, sans surprise, lisse et creuse à la fois.

    Puisque ce blog est une réaction au défi d'inintelligence lancé par Coconne, nous continuerons à lire ses articles et, s'il le faut, à y répondre. Coconne en Guest-Star-Academy !!!!

    Meilhac



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :